Gustav Klimt ( art nouveau * 1862 † 1918 )

Gustav Klimt

L'âge d'or du « Jugenstil » (1862 - 1918)

Gustav Klimt est né le 14 juillet 1862 à Baumgarten, près de Vienne, fils d'un graveur. En 1876, il entra dans la classe de peinture du professeur Julius Viktor Berger à l'école des arts et métiers. Sa formation se termina en 1883 et fonda la même année la "Künstlercompagnie" (compagnie des artistes) qui comprit, en dehors de lui, son frère Ernst Klimt et Franz Matsch. En 1886, au Burgtheater, le style de Gustav Klimt commence à se différencier de celui de son frère et de Matsch, et à s’éloigner de l’académisme. En 1888, il reçut la médaille d'or de l'ordre du mérite et entama un voyage qui le mena à Cracovie, Trieste, Venise et Munich.

Quelques années après la mort de son père et de son frère en 1892, Gustav Klimt fonda en 1897 avec Joseph Maria Olbrich et Josef Hoffmann la "Wiener Secession" (Sécession de Vienne), dont il fut le chef de file et présenta sa première exposition une année plus tard. La clique de Klimt se retira pourtant de la Wiener Secession en 1905. Une année plus tard, Klimt créa la fédération autrichienne des artistes, dont il devint le président. Il entreprit alors des voyages à Bruxelles, Londres et Florence. En 1907, il présenta ses premiers dessins érotiques. Klimt mourut le 6 février 1918 à Vienne.

Déjà au début du 20 siècle, Gustav Klimt était considéré comme un artiste incontournable de la scène viennoise. Il unit les différents courants du Judentstil et réalisa la synthèse entre le figuratif et l'ornemental, dans un style fait d'aplats qui fit, sur le contemplateur, un effet à la fois sensuel et tape-à-l’œil.

Reproductions de tableaux & peintures de Gustav Klimt

Images par page: 100
Vue des oeuvres :  Catalogue | Découverte
VERS LE HAUT